Imprimer
PDF

Construction des drains & buttes

Le Drain,élément essentiel pour l'assainissement d'un terrain

   Entre ce qu’on veut faire et ce qu’on peut faire il y a parfois un gouffre. Poser des drains suppose d’avoir en premier quelques notions de topographie des lieux afin de connaître le sens de l’écoulement des eaux, ensuite il faut apprendre les techniques de drainage, savoir les appliquer et faire le meilleur choix entre toutes les options possibles. Et finalement il faut acheter les outils et le matériel nécessaire pour la réalisation du drainage.

   La mise en place de drains n’est pas une tâche facile, elle requiert le travail d’un spécialiste en la matière. Toutefois, pour vous aider à vous faire une idée sur ce que cela représente comme travaux, vous trouverez des informations essentielles qu’il faut savoir à ce propos chez nos spécialistes.

Le drain et la topographie des lieux

  La pose d’un drain suppose une bonne connaissance des lieux et du sens de l’écoulement naturel des eaux. En effet, l’eau va toujours s’écouler vers le point le plus bas. Si votre sol a tendance à accumuler de l’eau, c’est que l’endroit est sur un point bas ou fait office de cuvette qui reçoit les eaux des alentours. Si c’est le cas, le drain va être nécessaire pour déplacer cette accumulation excessive et indésirable d’eau et faciliter son écoulement vers un endroit où l’eau s’écoule naturellement, ce peut être un ruisseau, un plan d’eau quelconque voir même des égouts. Selon le lieu où vous vous situez et la qualité du sol où vous êtes, le drain sera fait de manière différente. En effet la technique est différente si c’est en bord de mer ou d’une rivière, ou sur un terrain agricole ou dans un jardin potager, le coût aussi varie, il est, entre autres, proportionnel à la surface du terrain à assainir et à la profondeur à laquelle il faut enterrer les drains. Dans tous les cas et pour tout les types de sols possibles, imperméables ou perméables, et en tenant compte des différentes couches sédimentaires composant le sol, le principe le plus important à garder à l’esprit c’est que l’équilibre hydrique que vous recherchez est possible si vous respectez les principes de la nature comme apporter de la terre si vous êtes dans un bourbier et toujours drainer vers le lieu le plus bas.

Les techniques de drainage

  Suivant la topologie du terrain, le principe de tout système d’évacuation reste le même. On va faire écouler l’eau de l’endroit le plus haut vers l’endroit le plus bas et par étapes de drains de petit calibre vers les drains de plus grande dimension. Le matériel nécessaire peut être sous forme de tuyau, de tranchée, d’égout, de puisard ou de collecteurs. Dans tous les cas, il faut respecter la législation en vigueur et un détour rapide au service technique vous donnera rapidement les réponses à vos questions. Les techniques de drainage varient du drain sec (où on ne veut pas d’eau du tout) au drain humide (cas des terres agricoles qui nécessitent un équilibrage hydrique). La mise en place de drain est donc liée à la nature de vos besoins. Techniquement, plus vous posez de drains en respectant ce qui a été dit précédemment, plus votre drainage sera efficace. L’utilisation de gravillons, de calcaire et de terre argileuse va dépendre aussi des outils que vous allez utiliser sur le sol drainé. En principe, lorsque vous voulez drainer un sol, c’est pour lui donner un certain équilibre hydrique souhaitable. Par exemple, drainer un terrain agricole est différent du drain d’un pavillon.

Connaître les options possibles

   Il est nécessaire de connaître toutes les options possibles selon le type de drain voulu. En effet, une fois votre taux hydrique connu, par exemple la pose de drain pour une pelouse, il vous sera possible d’effectuer un drain, soit à « l’ancienne » c’est-à-dire en faisant des tranchées remplies de gravillons en profondeur, puis de procéder au remplissage de sable sur la couche supérieure tout en respectant l’humus et la terre argileuse en sous couche, soit vous pourrez procéder avec les tuyaux perforés modernes enveloppés de tissu de verre, en faisant attention aux coups de pelle dans le futur. Dans tous les cas de figures possibles, le principe est de garder votre plan de drainage afin de faciliter votre entretien.

   Evidemment, connaître les options possibles nous aide à prendre des décisions sur l’efficacité, la pérennité et l’entretien du système choisi. En effet, l’équilibre de notre budget nous permet de trancher définitivement entre ce que nous aimerions faire et ce que nous pouvons faire. Il arrive en effet que des choix d’investissement, au départ coûteux, deviennent rapidement rentables à l’usage. Cette approche suppose que la solution technique choisie est celle préconisée par le système économique de l’instant.