Imprimer
PDF

Terrassement

    Le terrassement est un travail qui consiste à déplacer des quantités importantes de sol pour divers buts.

   Les travaux de terrassement sont extrêmement variables d'un chantier à l'autre, selon la configuration du terrain, le volume enterré de la construction, la nature du terrain (roche, sables...). Un sol compact limite l'effondrement des parois qui se produira immanquablement dans un terrain formé d'alluvions. Les plus grandes difficultés surgissent quand on rencontre un sol non homogène, formé d'un banc de roche adjacent à un terrain plus meuble. L'assise de la construction nécessite des fondations renforcées

    Peut être employé pour soutenir ou élever une surface (comme dans le cas d'un remblaiement routier,  ferroviaire ou de bassins) ou bien accumulé à l'intérieur d'œuvres de soutien pour renforcer des murs, digues ou fortifications.

    La terre végétale est précieuse; elle doit être décapée et mise soigneusement de côté. On l'utilisera pour le regarnissage et en fin de chantier, elle sera stockée à part, en un tas ne gênant pas la circulation.

    La meilleure date pour effectuer les travaux de terrassement est la saison froide quand le sol est gelé (pour les régions du nord). Ailleurs il faut choisir la période la plus sèche et éviter de travailler sur un terrain détrempé. Réserver longtemps à l'avance la capacité du terrassier et discuter avec lui de l'organisation du chantier, en allant directement sur le terrain.

    La voie d'accès au chantier devra être aménagée dès le début des travaux. Prévoir les zones de circulation et de stockage des matériaux, la zone de manœuvre des camions, etc. Tenir compte des futures tranchées à creuser pour l'eau, l'électricité, etc.

    Commencer par repérer avec certitude les bornes et limites de terrain. Pour cela on aura grand intérêt à consulter les propriétaires voisins, à mesurer au décamètre toutes les dimensions pour vérifier la conformité du plan à la réalité. En cas de litige le recours à un géomètre est quasi indispensable. Inutile de commencer les travaux avant que tout doute ait disparu. Le piquetage doit être effectué en accord avec le terrassier qui donnera les consignes et la méthode à laquelle il est habitué et fournira éventuellement le matériel. Un point de référence pour le nivellement sera choisi en tenant compte du niveau naturel du sol, des écoulements, de la visibilité par rapport au chantier... Cette référence sera située en un endroit non concerné par les travaux et pouvant être retrouvé rapidement avec certitude (le marquer sur le plan). Profiter de la présence du terrassier (ou du géomètre) avec sa lunette de nivellement pour relever les niveaux de plusieurs points régulièrement répartis (bornes...).

    Pour mieux se rendre compte de l'effet final lié à l'implantation, on peut tracer au sol le pourtour et la disposition des principales ouvertures en utilisant du plâtre en poudre.